Press Releases


January 19, 2005
LVMH announces record sales in 2004 of 12.6 billion euros (11% of organic sales growth) - 2004 operating income* growth of around 10%

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de luxe, a réalisé un chiffre d’affaires de 12,6 milliards d’Euros en 2004, reflétant une croissance organique de 11% par rapport à 2003.

 

LVMH a battu, en décembre, un record historique de ventes avec une fin d’année exceptionnelle, notamment pour Louis Vuitton, alors que la croissance organique du quatrième trimestre 2003 était déjà très forte. LVMH creuse aussi l’écart avec ses concurrents en annonçant une croissance d’environ 10 % du résultat opérationnel* en 2004. Ces performances sont d’autant plus remarquables qu’elles ont été réalisées dans un environnement monétaire fortement pénalisant où le dollar et le yen ont poursuivi leur baisse face à la monnaie européenne.


Par activité, l’évolution est la suivante :

 

En millions d'Euros 2004 2003 Variation
publiée organique**
Vins & Spiritueux 2 279 2 116 + 8 % + 11 %
Mode & Maroquinerie 4 367 4 149 + 5 % + 10 %
Parfums & Cosmétiques 2 154 2 181 - 1 % + 4 %
Montres & Joaillerie 497 502 - 1 % + 18 %
Distribution sélective 3 378 3 039 + 11 % + 17 %
Autres activités et éliminations (44) (25) - -
Total 12 631 11 962 + 6 % + 11 %



Le groupe d’activités Vins et Spiritueux a réalisé une excellente performance tout au long de l’année 2004 grâce aux hausses de prix et de volume et à l’amélioration de son mix-produits. Les ventes de champagne ont été remarquables aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Les cuvées de prestige Dom Pérignon, Krug et Ruinart en particulier ont affiché de belles progressions. Pour le cognac Hennessy, la hausse des qualités haut de gamme a été particulièrement forte cette année aux Etats-Unis et en Chine.
L’acquisition récente de Glenmorangie et la prise de participation majoritaire dans Millennium renforcent le poids du groupe dans les marques premium et super premium, dont le potentiel de croissance est très fort.

L’activité Mode et Maroquinerie a enregistré une croissance organique de 10% en 2004. Louis Vuitton a réalisé en 2004 une croissance organique à deux chiffres de ses ventes et a encore augmenté son avance sur le marché, avec des performances exceptionnelles aux Etats-Unis et en Asie. La fin d’année a été très dynamique pour la marque qui a enregistré son record historique de vente hebdomadaire la semaine de Noël.
L’année 2004 a été marquée par de nombreuses innovations en maroquinerie, créées par Marc Jacobs, dont la demande est si forte qu’elle ne peut toujours pas être satisfaite, et par le lancement de la première ligne de joaillerie Louis Vuitton, au succès immédiat. Louis Vuitton a ouvert plusieurs magasins en 2004 sur tous les continents. L’année a vu également la confirmation de l’émergence de plusieurs marques au fort développement telles que Marc Jacobs et Pucci.

Les ventes Parfums et Cosmétiques ont été soutenues par les lancements réussis de Pure Poison de Dior et l’Instant pour Homme de Guerlain. Chez Christian Dior, les lignes de maquillage ont connu une immense réussite et le parfum J’Adore a confirmé être un des plus grands succès mondiaux de la parfumerie. BeneFit Cosmetics, Fresh et Acqua di Parma ont poursuivi en 2004 leur remarquable performance.

Avec une croissance organique de 18%, les marques de Montres et Joaillerie de LVMH ont vu leurs parts de marché progresser mondialement. TAG Heuer a connu une année exceptionnelle, confirmant ainsi son statut de marque phare. Les dernières innovations ont toutes rencontré un grand succès, notamment la Formula 1 et la Carrera de TAG Heuer, le nouveau modèle féminin Open Star de Zenith, la montre Chiffre Rouge développée par Hedi Slimane pour Christian Dior et les bagues Class One de Chaumet.

Les ventes de DFS ont connu une forte progression en 2004, portées par une activité touristique qui reprend peu à peu le chemin de la croissance. DFS a renforcé, en décembre, sa présence au Japon avec l’ouverture à Okinawa d’une nouvelle Galleria.
Sephora a connu une nouvelle année de croissance tant en France que dans les autres pays européens. Cette progression s’est traduite par un gain de parts de marché. Aux Etats-Unis, la croissance des ventes à magasins comparables est, pour la quatrième année consécutive, à deux chiffres. Sephora.com, pour sa part, a continué d’afficher des taux de progression particulièrement élevés.


Le résultat opérationnel* progresse en 2004 d’environ 10 % par rapport à l’exercice précédent qui affichait lui-même un résultat en croissance de 9 %. Cette performance est particulièrement remarquable dans le contexte difficile de 2004 sur le plan monétaire.


Perspectives 2005

Dans un contexte économique et monétaire qui devrait rester difficile, LVMH maintient sa stratégie à long terme basée sur la créativité et la qualité de ses produits. Le Groupe continuera à se concentrer sur ses marques stars et la poursuite de l’augmentation de ses résultats.
Le Groupe LVMH, grâce à son portefeuille unique de marques et aux talents de ses équipes, dispose des atouts qui devraient lui permettre de faire face en 2005, tout comme en 2004, aux aléas de la conjoncture. Le Groupe se fixe cette année, à nouveau, un objectif de croissance sensible de son résultat opérationnel. LVMH devrait ainsi continuer à gagner des parts de marché et augmenter son avance sur le marché mondial du luxe.


* Les résultats définitifs de LVMH pour l’année 2004 seront communiqués en mars. La hausse indiquée du résultat opérationnel 2004 est calculée sur la base d’un résultat estimé en cours d’audit.
** à structure et taux de change comparables.

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, the world’s leading luxury products group, recorded sales of EUR 12.6 billion in 2004, representing organic growth of 11% over 2003.

In December, LVMH posted record sales with an exceptionally strong year-end, most notably at Louis Vuitton, compared to the already strong organic growth recorded during the fourth quarter of 2003. LVMH further widened the gap with its competitors by delivering growth in operating income* of around 10% during 2004. The Group’s performance is even more remarkable considering that it was achieved in a very difficult exchange rate environment in which both the Dollar and the Yen continued to weaken against the Euro.


By business group, the evolution was as follows:

 

In EUR millions

2004

 

2003

              Variation 
              2004/2003

  Reported         Organic**

Wines & Spirits

2 279

2 116

+ 8 %

+ 11 %

Fashion & Leather Goods

4 367

4 149

+ 5 %

+ 10 %

Perfumes & Cosmetics

2 154

2 181

- 1 %

+ 4 %

Watches & Jewelry

497

502

- 1 %

+ 18 %

Selective Retailing

3 378

3 039

+ 11 %

+ 17 %

Other activities and eliminations

(44)

(25)

-

-

Total

12 631

11 962

+ 6 %

+ 11 %

Wines & Spirits reported an excellent performance throughout 2004 thanks to volume growth and price increases as well as an improvement in the division’s product mix. Champagne sales were strong in the United States, Europe and Japan. The prestige brands Dom Pérignon, Krug and Ruinart, in particular posted good sales increases. Hennessy cognac’s high-end ranges performed particularly well in the United States and China.
The recent acquisition of Glenmorangie and the building of a majority stake in Millennium have reinforced the Group’s strength in both premium and super premium brands whose growth potential is particularly strong.

Fashion & Leather Goods recorded organic sales growth of 10% in 2004. Louis Vuitton achieved double-digit organic sales growth in 2004 while further consolidating its market position with exceptional performances in the United States and Asia. The year-end saw particularly strong sales for the brand as it recorded its best ever weekly sales during the week of Christmas.
2004 was highlighted by a host of new leather good products, created by Marc Jacobs, for which demand is so strong that it still cannot be fully satisfied and by the launch of Louis Vuitton’s first jewelry line, which met with instant success. Louis Vuitton also opened several stores during 2004 on every continent. In addition, the year saw the emergence of several high-growth potential brands such as Marc Jacobs and Pucci.

Perfumes & Cosmetics was bolstered by successful launches of Pure Poison by Dior and l’Instant pour Homme by Guerlain. At Christian Dior, the make-up ranges were immensely successful while the parfum J’Adore was confirmed as one of the great global success stories in perfumery. In addition, BeneFit Cosmetics, Fresh and Acqua di Parma each continued to demonstrate their remarkable performance during 2004.

With organic sales growth of 18% in Watches & Jewelry, all of LVMH’s brands achieved increases in global market share. TAG Heuer had an exceptional year, confirming its status as a star brand. The most recent innovations have met with great success, notably the Formula 1 and Carrera watches by TAG Heuer, the new ladies’ watch Open Star by Zenith, and the Chiffre Rouge watch developed by Hedi Slimane for Christian Dior, as well as the Class One rings by Chaumet.

DFS achieved strong sales in 2004 as the tourism sector continued its gradual recovery. DFS also reinforced its presence in Japan during December with the opening of a new Galleria in Okinawa.
Sephora also recorded another growth year in France and across Europe, resulting in market share gains. In the United States, for the fourth year in a row, sales growth on a comparable store basis was in double digits. Sephora.com also continued to post particularly strong growth.


Overall during 2004, the Group’s operating income* rose by around 10 %. This comes on top of a 9% increase in 2003 versus the prior year, and indicates a particularly strong performance against the backdrop of a tough exchange rate environment during 2004.


2005 Outlook

While the economic and exchange rate environment is likely to remain challenging, LVMH will continue to pursue its long-term growth strategy based on creativity and product quality. The Group will continue to focus on its star brands and to improve profitability.

Thanks to its unique portfolio of brands and talented teams, LVMH has the ability and resources to enable it to successfully meet the economic and competitive challenges of 2005, just as it did during 2004. The Group has once again set the objective of achieving a tangible increase in operating income while continuing to deliver market share gains and extend its leadership in the global luxury sector.


* Final results for LVMH for 2004 will be communicated in March. The indicated increase in operating income for 2004 has been calculated on the basis of estimated results currently being audited.
** With a comparable structure and at constant exchange rates.